Le nom de « Fromelles » viendrait de « for » (la voie, le passage) et de « meles » (la borne, la limite).
Ce village était en effet situé sur la voie romaine de Tournai à Estaires.

Avant la révolution, notre village appartenait à la Flandre Wallone. Il était du quartier de Weppes ainsi nommé car situé à l’Ouest de Lille (ad Vesperas, les vêpres), soit là où le soleil se couche.
La Seigneurie de Fromelles dépendait de la baronnie de Wavrin, le village était administré par un bailli nommé par le seigneur.

A la révolution, les pouvoirs ont été transférés à une assemblée communale à la tête de laquelle fut élu un maire.
Le village a toujours été essentiellement tourné vers l’agriculture.
Au XIXème siècle, on y tissait le lin, il possédait un moulin jusqu’en 1879, une distillerie jusque début des années 1900 et une brasserie.

Une ligne de chemin de fer, dite ligne MICHON, fut construite en 1904 pour être définitivement fermée en 1951.
Elle partait de Fromelles, passait par Aubers, Illies, Marquillies, Wicres, Herlies, Fournes-en-Weppes, Sainghin-en-Weppes pour aboutir à la gare de Don-Sainghin, soit 18 kilomètres de voies et 3 traversées successives de la RN41.

fromellesavant14_3

A la première guerre mondiale, Fromelles vécut la période la plus tragique de son histoire. Le village fut entièrement détruit.
Dès le début de la guerre, tous les habitants furent dispersés, la ligne de front séparant le haut du village au bas.
Les 19 et 20 juillet 1916 eut lieu la bataille de Fromelles qui se solda par la mort de 5533 Australiens dont les restes reposent sur notre sol à l’Australian Cemetery.
fromellesapres14_3

 

 

Il ne restait plus rien du village de Fromelles, que des tas de gravats et d’immenses trous d’obus à combler manuellement.
Pourtant les familles revinrent, campèrent provisoirement dans des baraquements et s’approvisionnèrent dans les villages voisins les moins dévastés.
L’église de Fromelles fut reconstruite et inaugurée le 10 avril 1927.


Le village retrouve progressivement la population d’avant 1914 et devient avec les villages de Weppes le poumon vert de la métropole lilloise.

fromellesapres14_5

Recherche